GDN-W42-PC-728x90

ITW/ Lionel ABLITHY- Jeune ENTREPRENEUR et Danseur

Partager avec vos amis !

Lors d’un précédent article, notamment dans la présentation du blog vous avez pu voir quelques raisons de devenir LeadDancers, autrement exprimé, comment allié Danse Et Leadership ? Aujourd’hui, un jeune entrepreneur, LeadDancers dans le cœur et dans l’âme partage avec nous son expérience d’entrepreneuriat, de leadership et surtout de la danse précisément dans la troupe de danse RIGHTEOUS STARS CI,  dont je suis membre. Après maintes voyages et expérience unique dans le monde du cœur et de la danse, Lionel ABLITHY,  26 ans, aussi actionnaire de la société REHOBOTH GROUP répond à nos questions. Cette interview m’a beaucoup plus et m’a d’autant plus enthousiasmé sur l’entrepreneuriat, le leadership et surtout dans le monde du cœur, là où je veux aussi vous conduit mes chers #LeadDancers et J’espère que vous prendrez également plaisir à lire cette entrevue. Bonne lecture à vous.

Lionel ABLITHY Leaddance 3

Hello,  Lionel, merci de m’accorder cet interview, peux-tu te présenter aux LeadDancers suit te suive ?

Je suis très honoré de cette attention que vous m’apportez, vous pouvez me croire. Alors je me nomme Groudé Franck-Lionel Ablithy, Comme vous l’avez déjà notifié, je suis Jeune entrepreneur, cofondateur d’une entreprise de Multi-Services, étudiant en second cycle de Génie Pétrole & Gaz dans une Grande Ecole d’Abidjan et également membre de l’International Youth Fellowship (IYF) qui est une ONG internationale qui promeut le leadership et une mentalité saine des jeunes… C’est d’ailleurs grâce à cette ONG que j’ai intégré le groupe de danse Righteous Stars et que je suis ce que je suis aujourd’hui.

Lionel et la danse, comment cela a débuté ?

Lionel ABLITHY Leaddance 5

Lionel ABLITHY Leaddance 9

Umh… Alors une chose que je ne dis pas souvent c’est qu’étant jeune j’aimais beaucoup monter des chorégraphies avec mes cousins et cousines pour nos fêtes à la maison… Une fois on a même participé à un concours, mais nous n’avions pas remporté le premier prix… Et puis en grandissant, petit à petit je me suis éloigné de la danse jusqu’à ce que j’intègre l’International Youth Fellowship et  part la même occasion le groupe de danse Righteous Stars. La première fois que j’ai vu RS prester j’étais à l’université dans l’amphi et ils étaient venus faire une mobilisation pour le Camp Mondial qui est un programme international organisé chaque année par IYF. Quand je l’es ai vu danser, j’ai éclaté de rire tellement je trouvais leur style de danse (danse aérobic) absurde avec des gestuelles assez bizarre… Je me rappelle avoir dis à mon voisin de table de l’époque « Qu’es ce qu’on a bien pu leur donner pour qu’ils acceptent de faire ça… Moi, même pour 1 milliard je ne le ferais jamais» Aujourd’hui, je fais partir de ce groupe et je le suis partout dans le monde… Comme quoi il ne faut jamais dire jamais !!!

C’est quoi être un LeadDancers pour toi ?

Lionel ABLITHY Leaddance 2

A qui pensez-vous lorsque je dis Moonwalk, Zoblazo, ou même Ziglibiti ? Votre cerveau identifie automatiquement certaines personnes Michael Jackson, Meiway, Ernesto Djédjé… ça c’est le pouvoir de la danse. En regardant ces personnes danser, vous avez ressenti leur cœur, communiqué avec eux à travers leurs pas de danse, c’est la raison pour laquelle votre cerveau les identifie automatiquement… Vous ne pourrez jamais danser le Moonwalk sans penser à Michael Jackson et sa hargne, ou le Zoblazo sans penser à Meiway et sa joie de vivre… ! Pour moi c’est ça être un LeadDancer, pourvoir communiquer à travers la danse notre cœur et surtout la joie que nous avons à danser, impacter les autres positivement au travers de nos pas de danse… Et si à la fin de l’une de vos prestations vous entendez « Je veux faire comme toi », c’est que vous êtes un LeadDancer, parce que vous avez touché le cœur de cette personne, et ça ce n’est pas donné à tout le monde!

Lionel ABLITHY Leaddance 7

Tu as été tout récemment au Mali, raconte-nous un peu.

Oui, effectivement j’ai été tout récemment au Mali pour la Quatrième fois, et vraiment c’est toujours un réel plaisir pour moi de me rendre dans ce pays… J’aime beaucoup le cœur des jeunes Maliens, ils sont très simples avec un cœur humble et ça c’est une richesse parce que c’est la clé de l’apprentissage et de la réussite. A chaque fois que je me rends là-bas, j’en apprends plus sur moi, mes limites, mes faiblesses… Et j’en suis très heureux parce qu’a la fin je me rends comptent qu’il n’y a aucune limite, il n’y a que des prétextes et surtout une pensée fertile qui nous empêche d’expérimenter de grandes choses. Pendant mon séjour là-bas, il m’a été donné l’occasion d’animer le Camp Mondial de la Jeunesse, il y avait environ 600 personnes, chaque jour de 08h à 18h ! Ce fût un challenge pour moi puisque je ne l’avais jamais fait de ma vie, mais heureusement qu’au sein d’IYF, j’ai appris à aimer les défis, parce qu’à la fin lorsque j’ai entendu certains participants me dire « Je veux être comme toi, parler en public, … » J’étais vraiment content parce qu’il n’avait pas ressenti le novice qui avait peur et qui tremblait, et j’ai pensé que « ça ! C’est la grâce de Dieu. »

Lionel ABLITHY Leaddance

 

Quels ont été tes plus grandes difficultés et comment tu t’en es remis ?

Il y a eu beaucoup de difficultés dans ma vie. Je ne vais pas m’attarder sur celles-ci mais vous pouvez me croire quand je vous dis que j’ai traversé beaucoup de moments pénibles… Mais je remercie Dieu, qui m’a sauvé et qui garde mon cœur chaque jour de ma vie à travers la parole. Vous savez en lisant la Bible j’apprends beaucoup de choses sur moi et sur mon propre cœur. C’est vrai qu’au début je ne comprenais pas certaines choses, mais lorsque mes yeux ce sont ouverts et que j’ai découvert la vérité dont Jésus parlais dans Jean 8 : 32, j’ai commencé à avoir une autre ouverture d’esprit et à comprendre beaucoup de choses. Cette vérité m’a permis de traverser toutes ces difficultés avec le Cœur de Dieu.

Lionel ABLITHY Leaddance 10

Pourquoi as-tu décidé d’entreprendre aussi tôt ?

La bonne question serait, pourquoi as-tu t’en tardé avant de commencer à entreprendre ? Entreprendre, c’est toujours ce que j’ai voulu faire. Vous savez la clé du succès de l’Afrique, c’est la prise de conscience au niveau de la jeunesse. Les jeunes doivent comprendre que ça ne sert à rien de s’apitoyer sur leurs sorts en accusant les autres… Ce qui définit une personne pour moi, c’est ça capacité à s’en sortir malgré tous les obstacles ! Vous imaginez un peu, une jeunesse Africaine épanouie et accomplie malgré toutes les difficultés que nos pays rencontrent ! Quel formidable témoignage ce serait pour l’humanité toute entière ! Ce rêve peut devenir réalité si chaque jeune change sa mentalité et se mets à travailler. Il y a une chose que je me dis toujours et qui m’aide à progresser « Une seule personne peut tout changer ! Cette personne c’est moi… »

As-tu réussi à continuer tes études malgré ce challenge très prenant ?

Lionel ABLITHY Leaddance 4

Oui, même si contre ma volonté j’ai dû faire une pause de deux années, c’est avec un grand plaisir que j’ai repris le chemin de l’école. Au début de l’année, j’étais un peu déphasé dans les cours, à cause de mon éloignement des bancs, mais comme je l’ai dit plus haut, j’aime les défis et s’en ai un à l’heure actuelle pour moi. Nul doute que je vais sortir grandit de celui-là aussi.

 

Comment tu voir l’avenir de REHOBOTH GROUP?

(Rire), connaissez-vous l’histoire d’Alibaba, le géant Chinois et de son fondateur ? La seule réponse que je peux vous donner, et si vous connaissez cette histoire vous connaîtrez ma réponse à cette question.. (Rire)

Quels conseils peux-tu donner aux lecteurs pour en tant que jeune entrepreneur, leadDancers ?

J’ai regardé un dessin animé Coréen… Il était très drôle, mais quelque chose dans ce dessin animé, m’a touché. Deux fermiers on reçut chacun un terrain identique à labouré, au bout d’une heure de travail, ils avaient tous deux labourés 10% du terrain. Lionel ABLITHY Leaddance 6Puis trois heures plus tard, l’un avait tout labouré  quand l’autre finissait péniblement 30% de la surface de son terrain. On posa la question aux deux, quels était votre état d’esprit, celui qui n’avait pas fini dit : «  Au bout d’une heure, j’étais vraiment fatigué et je me disais qu’il me reste encore 90% à labourer », quand à celui qui avait fini au bout des quatre heures dit : «  Au bout des une heure de travail, j’étais vraiment fatigué mais il ne me restait que 90% à labourer ». C’est saisissant cette histoire, au bout d’une heure, les deux était fatigué mais l’un a fini et l’autre pas, mais quand on regarde leur cœur on peut voir que celui qui a fini avait une chose dans cœur. L’amour de ce qu’il faisait « il ne me reste que 90% » quand l’autre sentait le poids de son travail « Il me reste encore 90% à faire »… De fait il ne pouvait pas verser tout son cœur dans ce qu’il faisait ! Si vous aimez ce que vous faites, si vous versez votre cœur dans ce que vous faites il n’y a pas de raison que vous ne réussissez pas.

Lionel ABLITHY Leaddance 8

 

Partager avec vos amis !

GDN-W42-PC-728x90

4 réflexions au sujet de « ITW/ Lionel ABLITHY- Jeune ENTREPRENEUR et Danseur »

  1. Je remercie Dieu pour ce grand témoignage parce qu’à travers cela j’ai beacoups d’espoires dans mon coeur puisqu’il nous a donner le secret du bonheur et du leadership , c’est « avoir le coeur humble et bas qui est la clé de la réussite dans tous les domaines » je suis vraiment reconnaissant pour ce témoignage je prie aussi que Dieu m’accorde la grâce d’avoir un tel coeur, une telle mentalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *