GDN-W42-PC-728x90

Le travail d’une vie : Aïda Camara Fé, Danseuse – Chorégraphe

Partager avec vos amis !

Et oui ! La danse et notamment la danse inspirée et exécutée par la femme à une place de choix dans les médias. Alors quand une grande Danseuse, chorégraphe est là pour une interview, il ne faut pas se rater.

Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 3

Petit déroulé inspirant en 13 points (et tout en humour) pour un échange et partage avec Aida Caméra Fé: Présidente de l’Association Danse Fé et initiatrice du festival International de danse au féminin, FE’STIVAL SÉNÉGAL 2017 où j’ai pris grand plaisir a y être !

Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 2

Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 25

Bonjour Aïda, peux tu te présenter à mes LeadDancers ? 
Bonjour je m’appelle Aïda Camara. Je suis sénégalo-gabonaise. Je vis au Sénégal.  J’ai une licence en comptabilité Finance. Je travaille dans une boîte de communication en tant que directrice des opérations. Je suis danseuse chorégraphe et présidente de l’Association danse au Féminin. 
Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 21
Première question de taille : Comment la Danse est entrée dans la vie de Aïda Camara?  Parles-moi de tes premiers pas dans la Danse 😉Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 15
Alors la danse fait partie de ma vie depuis toute petite. J’ai une famille du côté de maman au Sénégal qui aime beaucoup danser. Et c’est au rythme des nombreuses fêtes familiales que la passion pour cet art  me colle depuis. Professionnellement c’est un danseur du mythique groupe PBS Bay Sooley qui m’a donné envie de pratiquer la danse.
Tu as accepté la discipline que requiert la danse sans rechigner ?
C’était avec plaisir. Pour moi c’est une passion !
Tu as travaillé avec de grands noms dans le domaine arrustiques africain.
Qu’est ce que cela a changé ? Cela t’a permis d’atteindre la plénitude en tant qu’artiste ?
J’ai travaillé effectivement avec plusieurs artistes très connu (Didier Awadi, Coumba Gawlo, Viviane Ndour, Daara j, PBS, Da brainds, Black Diamond, Chronik 2h, baponga, movaizhaleine, Jacky rapond, Naneth, Sean Paul a Africa star, mary Ndiaye, Peace ko, CTD Diamant, Fafadi, Sir et PH, Kprice, Giovanni Sinon, Fatenne, Koba, Carlou D, Lyrix, boudha Cardo, Masta Kudi, Bataillon…. Voilà).
Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 10 Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 9
Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 11
Cela m’a apporter de l’expérience et des relations. Un danseur se doit de collaborer avec des artistes pour enrichir son répertoire musical et surtout relationnel. Il est important de partager surtout quand on sait que c’est un ensemble que l’on ne peut dissocier la danse va avec la musique et vis versa.
Entre la danse traditionnelle africaine et la danse  des autres pays ton coeur balance ?
Je ne me met pas de barrière. Je suis une danseuse polyvalente et l’échange culture ne fait que nous renforcer dans nos liens d’entente avec les autres nationalités. Les comprendre et nous comprendre pour mieux vivre ensemble. Mais quand même avant de partager il faut mieux connaitre les danses de chez toi. Et comme je ne les connais pas encore toutes… on va dire danse traditionnelle africaine.
Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 8 Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 4
Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 12
😉
Avec l’expérience, as-tu encore le trac ?
J’ai toujours le trac. Peut importe ce que je fais! Je me dis que c’est ce qui fait qu’on se donne a à fond une fois sur scène. Le jour où je n’aurai plus le trac… je pense que je pourrais arrêter la danse.
Dans le milieu de la danse, on voit des rivalités et des injustices. Cela t’affecte, ou cela glisse sur toi ?  Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 13
Bien évidemment cela m’affecte car je ne comprends pas que de nos jours cela existe encore. Nous sommes dans une ère qui prône la paix et c’est dommage de retrouver encore ce genre de comportement.  
Association danse Fé, on en parle ? 
Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 23 Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 24
Danse Fé est une association 100% feminine qui a pour objectif de développer le leadership Féminin et entrepreneuriat culturel. Elle offre des plates formes d’expression aux jeunes filles telle que le Fé’Stival international de danse au Féminin afin de partager et échanger sur des sujets qui touchent les femmes. Le festival a pour objectif l’échange culturel et d utiliser la danse comme moyen de communication et un moyen de sensibiliser et conscientiser les jeunes sur des thèmes.
Quelles ont été pour toi les principales difficultés de ce projet ?
C’est de réunir les filles et leur prouver qu’elles sont capables . Il suffit juste d’y croire!
Si tu ne devais garder qu’un seul souvenir de ce projet, lequel serait-ce ?
Le sourire des gens!
Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 18 Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 19 Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 17 Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie 16
La place de la femme dans le leadership ? 
Elles sont en marche. Elle represente un important facteur de développement économique mais ne sont pas encore a leur juste valeur mise en avant. Cela ne serait tarder. Le combat continue.
Danse et Leadership, ton avis ? 
La danse est un moyen de retrouver l’estime de soi, la confiance en soi. Aussi un moyen de crêer des leaders.
Ton conseil aux femmes, aux jeunes ? 
Il faut croire en ses rêves et se donner les moyens d’y parvenir. Ne jamais dire “je n’y arriverai pas” il fait toujours essayer. Osez l’impossible pour avoir le possible! 
Aïda Camara Fé, Danseuse - Chorégraphe LeadDance Le travail d’une vie
Merci à toi Aida pour ces belles choses que tu fais pour les femmes africaines, pour les jeunes,  pour la culture africaine. Et encore merci pour ces moments inoubliables passés au Sénégal.
Je t’attends en Côte d’ivoire à Babi.
Rendez vous pour la 2e édition du FÉ’Stival à Abidjan.
Et l’actualité d’Aida me direz-vous ?!
Suivez donc Association Danse Fé sur Faceebook  et YouTube  .

 

Partager avec vos amis !

GDN-W42-PC-728x90

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *