GDN-W42-PC-728x90

Wilfried Adingra : « Le leadership stresse et la danse déstresse »

Partager avec vos amis !

Laissez lire, laissez apprendre de la passion des autres et laissez danser ; ces trois choses ne feront jamais de mal au monde. Comme vous le savez mes LeasDancers, LeadDance c’est aussi aller rencontrer des non-danseurs et les faire… danser lol…

That Good!!! 😉 😉 🙂 

À la suite de notre entretien dans la parution de novembre de Tomorrow Magazine  ici  sur le rôle d’un entrepreneur, j’ai eu l’idée de l’interviewer une fois de plus pour non seulement partager avec nous mes LeadDancers, son expérience en tant que jeune entrepreneur et Leader mais aussi en tant que LeadDancers. Et bien,Wilfired Adingra est un jeune entrepreneur ivoirien, Managing Director et fondateur de LUMEN Corporation. Également promoteur de la plateforme Diaspo4 Africa, une plate-forme de financement local par la diaspora qui permettra aux entrepreneurs de changer l’Afrique.

Je vous laisse découvrir mes LeadDancers, cette belle aventure avec Wilfired Adingra en danse, entrepreuneuriat et leadership et n’hésitez pas à partager et poser vos questions dans les commentaires à la fin de cet article.

LeadDance Wilfried Adingra interview 2

Bonjour Wilfried Adingra, peux-tu te présenter en quelques mots ? Les études que tu as faites, tes expériences professionnelles, etc. 

Bonjour LeadDance, merci pour cette lucarne que vous m’accordez. Je suis Wilfried Adingra, jeune Ivoirien né à Abidjan. Passionné d’informatique et de finance, j’ai fait un double cursus après mon baccalauréat qui m’a permis d’obtenir une licence en génie logiciel et une licence en économie. J’y ai ajouté plusieurs certificats et diplômes en management, marketing, business développement, etc. Je me suis lancé dans l’entrepreneuriat très tôt. Le premier projet concret pour lequel je me suis engagé était celui de mon ainé en 2009 où j’ai excercé en tant que trader. Ensuite, j’ai ouvert une boîte d’informatique un an après qui n’a duré que 8 mois. En novembre 2011, je reçois un financement de 10.000 dollars d’une institution internationale qui m’ont permis de démarrer une autre entreprise informatique GIOTIC Group. J’ai fermé cette boîte en 2015 pour lancer enfin le projet qui me tenait à cœur, c’est-à-dire LUMEN Corporation.LeadDance Wilfried Adingra interview 11

Il faut noter que j’ai aussi été employé. J’ai travaillé pour le Fonds Mondial – Côte d’Ivoire pendant pratiquement toute l’année 2013 en tant que data manager pour trois centres de santé urbains. J’ai décidé de ne pas renouveler mon contrat en 2014 pour me consacrer à ma passion.

Génial ! Tu as de très belles expériences ! Tous comme mes LeadDancers, j’aimerai bien savoir comment t’es venu l’idée d’entreprendre ?

Depuis tout petit, j’ai toujours pris des initiatives et je pense que c’est ce qui à éveiller progressivement en moi cette envie d’entreprendre. Après il eut aussi l’influence de ceux qui ont été constamment dans ma vie. Je peux citer mon père dans la foi Jonas KIKI, Jean Pierre N’DZOUNDOU ce Congo-Belge qui m’a mis sous son aile de coach quand j’avais seulement 17 ans lorsqu’il lançait un vaste projet ici en Côte d’Ivoire. Il n’a pas hésité à me prendre dans son équipe. Enfin, il y a mes rêves personnels : je veux contribuer à transformer l’Afrique, je veux la voir plus rayonnante dans les prochaines années. Et je pense que çà sera un peu difficile d’y arriver en étant qu’un simple fonctionnaire.

Good !!! As-tu toujours souhaité être ton propre patron?

LeadDance Wilfried Adingra interview 7

Je ne me souviens pas du jour où j’ai vraiment souhaité travailler pour quelqu’un. Le seul CV que j’ai déposé dans ma vie était celui pour postuler au Fond Mondial. En réalité, j’ai voulu de ce travail pour m’occuper de ma mère qui était souffrante. Mais malheureusement elle est décédée le lendemain de ma prise de fonctions. J’ai donc terminé mon contrat sans l’idée de le renouveler.

Quelles sont selon toi les qualités les plus importantes pour être un bon entrepreneur ?

Il y en a plusieurs, mais je vais en citer que trois. Pour être un bon entrepreneur, il faut d’abord une vision. On ne le dira jamais assez, c’est une vision claire qui nous projette dans l’avenir et nous fait voir la situation à laquelle nous aspirons. Il faut ensuite la foi : je crois que la foi est l’arme la plus sure quand on n’a rien ou personne sur qui compter. La foi donne de persévérer même quand tout semble nous décourager. LeadDance Wilfried Adingra interview 4Enfin, l’humilité : j’ai pour habitude de dire à mes collaborateurs que le défi de toute personne qui aspire aux grandes possessions c’est l’humilité. L’humilité nous met en phase avec Dieu, avec nous-mêmes et avec les autres.

Quelle est ta devise ?  Et ta vision du Leadership ?

Ma devise, je résume en ce verset de 1 Timothée 4 : 12 qui dit :

« Que personne ne méprise ta jeunesse, mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté ».

Je pense que Paul révélait à Timothée la clé de la réussite en tant que jeune. C’est à cela que j’essaie de m’évertuer chaque jour. Quant à ma vision du leadership, je pense qu’elle consiste simplement à se mettre au service des autres et rechercher la satisfaction du plus grand nombre.

Pour toi quel a été l’évènement start-up qui a marqué le plus 2016 ?

Franchement, je ne saurai le dire. Mais j’encourage tous ces événements qui tendent à promouvoir les startups. Pour ce qui me concerne, je ne pense pas qu’il s’agit là de moyens efficaces pour aborder et traiter les questions propres à cette frange d’entrepreneurs.

LeadDance Wilfried Adingra interview 3

Quel évènement ta le plus marqué dans ta vie d’entrepreneur en 2016 ?

La date qui me reste en mémoire pour l’année 2016, c’est le 22 novembre pour le lancement de notre plateforme Diaspo4 Africa. Cet événement m’a permis de comprendre exactement ce que signifie se battre pour ses rêves. Avec une équipe jeune mais très dynamique, nous avons entamé une aventure qui s’étend progressivement dans toute l’Afrique. Je ne doute pas du fait que nous avons développé un outil que révolutionnera le monde de finance inclusive. Attendons de voir jusqu’où cela nous mènera.

Quel est votre conseil pour ces personnes qui souhaitent se lancer dans une aventure entrepreneuriale ?

Commencez ! Tant que vous ne vous lancerez pas, vous ne saurez jamais si vous le pouvez ou pas. Pour ceux qui attendent le bon moment, sachez simplement qu’il n’existe pas. Que vous vouliez être patron ou employer, faites votre choix et assumez-le. Mais ne faites jamais semblant d’être un entrepreneur, sinon vous perdrez des deux côtés.

LeadDance Wilfried Adingra interview 5

*Bonus…

Alors, Le jeune entrepreneur Wilfried Adingra en danse sa donne ?

Rien de beau à voir (rire). J’ai toujours dit que je réserve mes pas de danse pour mon mariage mais à la vérité j’espère avoir le temps de bien m’entrainer.

Rires. Ta danse PRÉFÉRÉE ?

Break danse. J’adore regarder faire (rire). Mais récemment je m’essaie un peu en « Téré » de Toofan. Ça me plaît bien !

That Good !!! Si on devait faire une chorégraphie ensemble, quel serait ton choix ?

Çà sera à ton appréciation, vu que je suis bon en danse donc je peux être « tout terrain ». Rires

Rire… La grosse blague. Danse et Leadership ?  Ton avis.

On va dire que

le leadership stresse et la danse déstresse.

Ils font bon ménage.

Merci beaucoup Wilfried Adingra pour cette interview et bonne chance pour tes projets. Et RDV dans les prochains jours pour notre défi vidéo «LeadDanceChallenge».

LeadDance Wilfried Adingra interview 6 LeadDance Wilfried Adingra interview 8 LeadDance Wilfried Adingra interview 9 LeadDance Wilfried Adingra interview

 

 

 

 

Partager avec vos amis !

GDN-W42-PC-728x90

2 réflexions au sujet de « Wilfried Adingra : « Le leadership stresse et la danse déstresse » »

  1. Bonjour Wilson et Wilfried,
    J’apprécie bien ce que vous faites tous les deux! C’est ce genre d’initiatives qu’il faut pour l’Afrique et sa jeunesse. Je crois fortement que c’est en mettant en commun nos idées, nos potentialités que nous pourrons mettre notre cher continent sur la voie du progrès.
    Je suis particulièrement heureux de savoir qu’une telle expertise existe!
    Je voudrais par ailleurs, avoir avoir plus de détail sur ta plateforme « Diaspo4 Afirca » et aussi savoir dans quelle mesure pourrais-je être utile?

    1. Bonjour, Bidia Emmanuel, je vous remercie pour votre commentaire. En effet, Diaspo4Africa est un programme développé par LUMEN Corporation, première entreprise Africaine intégrant le Business Design, le Marketing Stratégique et la Finance Alternative comme solution au développement de l’entreprise, qui se veut être l’outil de prédilection qui aidera à établir de façon efficace cette communication.

      Diaspo4Africa.com, la plateforme web d’investissement dudit programme est l’outil de gestion de projet et de financement alternatif des startups et entreprises africaines.
      Elle consiste à une mise en relation dynamique entre des porteurs de projet, startups et entreprises du continent avec de potentiels investisseurs de la diaspora africaine.
      Cette plateforme offrira des services et solutions d’investissement innovants aux africains de la diaspora ainsi qu’aux africains vivant en Afrique.
      Elle aidera en outre à lever les contraintes liées aux investissements auxquelles sont confrontés les africains de la diaspora.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *